Chaque chien possède-t-il un apprentissage spécifique ?

Acheter un chien et l’adopter est une décision qui se prend en famille car le fait d’adopter un chien entraîne à un engagement aussi bien affectif que financier. En effet, adopter un chien c’est l’éduquer, le nourrir, le soigner ou d’une façon plus directe : de l’intégrer dans la famille. Toute la famille participe un peu à  l’éducation de l’animal et son dressage avec son maître. Chaque chien a son attitude particulière qui fait de lui un être unique. Chaque race de chien à ses caractéristiques. Avant  tout engagement d’adoption, il faut que vous définissiez l’usage et les attentes que vous attendez d’un chien.

Le  principe de dressage est-il le même pour tous les chiens ?

Chaque chien possède-t-il un apprentissage spécifique ?
Chaque chien possède-t-il un apprentissage spécifique ?

Plusieurs questions se posent sur le dressage d’un chien : l’âge idéal pour commencer le dressage, le lieu de dressage, les techniques efficaces et adaptées… Les futurs maîtres et futurs propriétaires de chien se demandent certainement comment dresser un chien. Si le dressage est pareil pour tout type de chien. Tous les chiens peuvent et doivent être dressés. Les principes de dressage sont les mêmes mais c’est l’attitude qu’il faut adapter selon le caractère du chien à dresser. Ce qui différencie la durée et les techniques d’éducation c’est l’âge du chien. En effet, la capacité d’accueil d’un chien plus jeune est plus grande que d’un chien adulte. Ainsi, à commencer son éducation tôt !

Ce qu’il faut savoir sur l’éducation d’un chien

Dès son plus jeune âge, apprenez à votre chien les ordres de base : la marche en laisse, la propreté, à être assis…  pour qu’il ne va pas tout mâchonner, tirer sur sa laisse, sauter sur les sofas  C’est ainsi que vous saurez adapter l’attitude convenable pour le corriger s’il est désobéissant, malpropre, agressif… Les deux premiers ordres que le chiot doit retenir sont « non », et « jamais ». « Non » pour interrompre à ce moment précis une action indésirable. « Jamais », pour lui faire savoir une action qu’il ne doit jamais faire.